PSNM

Pensionnat du Saint-Nom-de-Marie - 628 Chemin de la Côte-Sainte-Catherine

Érigé au début du xxe siècle, le Pensionnat du Saint-Nom de Marie est pendant longtemps désigné sous le nom de la communauté des Saints-Noms-de-Jésus-et-de-Marie qui le dirigea. L’immeuble s’adosse à la forêt du Mont-Royal où les religieuses projettent d’aménager des serres chaudes pour fournir ses cuisines. Un arpent sépare alors sa façade du chemin où circulaient voitures hippomobiles et tramways. Institution d’enseignement secondaire pour jeunes filles, le pensionnat est l’œuvre des religieuses du Saint-Nom-de-Jésus-et-de-Marie dont le premier pensionnat a ouvert ses portes à Longueuil au tournant des années 1870.

En 1903, voulant répondre au voeu des familles outremontaises dont les filles sont inscrites à leur pensionnat d’Hochelaga, ces éducatrices confient à l’architecte Jean-Zéphirin Resther, fils de l’architecte Jean-Baptiste Resther, la mission de dessiner les plans du futur couvent. À 16 heures, le dimanche 30 août suivant, malgré la pluie qui tombe dru, l’archevêque de Montréal, monseigneur Paul Bruchési, pose cérémonieusement la pierre angulaire contenant un coffret de reliques et d’éléments reliés au projet et à l’histoire d’Outremont.

Même si l’installation de cette pierre historique s’est déroulée à ciel ouvert, au premier étage du bâtiment, il est loin d’être achevé. Deux autres années seront nécessaires pour compléter les travaux de l’immeuble dont le portail, le dôme, les pierres bouchardées, inspirés de la Grèce antique, soulignent la noblesse. L’entrelacement des lettres SNJM et les armoiries de la communauté religieuse sont gravées dans la partie centrale du fronton que soutiennent six colonnes corinthiennes. Le nom abrégé de la prestigieuse communauté y figure également.

Pensionnat du Saint-Nom-de-Marie

Les travaux de construction ont débuté en 1903 pour prendre fin peu avant la rentrée scolaire du mois de septembre 1905.

Aujourd’hui encore, la mission d’enseignement se perpétue par un collège privé pour filles de niveau secondaire, le PSNM et ainsi que par la présence d’une école de musique, l’École Vincent d’Indy, logeant dans le même édifice.

PSNM

Commentaires?

Erreur : Formulaire de contact non trouvé !